la petite se souvient

 

 

 

 

 

Elle s'appelle Jeanne la petite fille qui se souvient.

Il y eu les obsèques, un moment pathétique, difficile à vivre pour Jeanne et ses frère et soeurs. Les pompes funèbres sont venues la veille pour poser les tentures noires autour de la porte d'entrée. Sa maman avait été veillée pendant deux nuits. Jeanne restait près d'elle seule en larmes rien ne pouvait les retenir. La mort en face pour cette petite fille de 12 ans était effrayante. Ce corps sans vie, le teint blafard, des cotons dans les orifices. Jeanne c'est toujours posée la question, pourquoi ces cotons ???? Elle ne le sut que bien plus tard.

Le matin de la mise en bière arriva. Jeanne se souvient d'un homme grand, maigre, cheveux blancs vêtus d'un costume noir. La famille faisait ses au-revoir à la maman qui enfin avait trouvé le repos et la paix.

Cet homme dit à Jeanne d'un ton froid :

"Vas embrasser ta maman pour lui faire tes adieux"

Elle avait peur, elle ne voulait pas que sa maman s'éloigne de sa vue. Ses pas étaient incertains, la frayeur remplissait tout son être. Elle s'agenouilla devant le cercueil et embrassa sa maman. Sa peau était blanche, glacée, comme grasse. Elle n'a jamais pu oublier cet instant de terreur face à la séparation.

Les hommes des pompes funèbres fermèrent le cercueil. Jeanne s'est effondrée à terre tant la douleur la terrassait. C'était la dernière fois qu'elle voyait sa maman.

Je vous ai raconté la suite dans la première partie. Les petits n'avaient pas le droit de suivre le cortège.

à suivre .......